Né en Anjou en 1929 de parents artistes peintres, il s'est tourné très naturellement, dès son plus jeune âge, vers la peinture.

Premier grand prix de Rome à 23 ans, il entre très rapidement dans la vie artistique parisienne. Les salons (Jeune Peinture, Salon d'Automne), les expositions, se succèdent en France et à l'étranger.

Comme le dit Bernard de Montgolfier, bien que peignant à partir de la réalité, BRASILIER n'est pas un réaliste : "C'est, si l'on veut, la manière toute personnelle de BRASILIER d'être non figuratif à l'intérieur de la figuration".

ANDRE BRASILIER, essentiellement indépendant, "marginal dans son époque", est heureux de confier la défense de son oeuvre à son fils Alexis.

Alexis Brasilier ouvre une galerie à Paris,la Galerie Bac Saint-Germain . Son voeu le plus cher est de présenter l'oeuvre de son père, sous toutes ses formes, dans un lieu unique situé en plein coeur de la Rive gauche ; 23 rue du Bac dans le septième arrondissement de Paris. La Galerie Bac Saint-Germain permet de suivre la démarche originale d'André Brasilier, et lui offre un point d'exposition permanent.

Alexis Brasilier voit plus loin. Il souhaite que la Galerie soit ouverte sur le monde et qu'elle instaure un climat serein et chaleureux à l'image de l'oeuvre de son père.Cette collaboration témoigne d'une très grande preuve de confiance et de complicité.